05.07.17

Abilio diniz (futur administrateur de...

Image Abilio Diniz (futur administrateur de...

Un entrepreneur puissant au sein du sous-continent brésilien

En 2011, Abilio Diniz (www.lsa-conso.fr/abilio-diniz-futur-administrateur-de-carrefour-compte-augmenter-sa-participation-dans-le-distributeur,234744) intègre la Chambre de Politique et de Performance et compétitivité, qui a comme ambitions de rendre compétitives les firmes brésiliennes et d’améliorer la performance des prestations publiques. Selon "Forbes", le patrimoine de l'entrepreneur est évalué à près de 4 milliards de $ et fait de lui le dixième homme le plus riche du Brésil. Au Brésil, l'un des personnages les plus charismatiques est Abilio Diniz.

Sur une avenue fréquentée de São Paulo, le père d’Abilio Diniz a ouvert sa première boulangerie. À la fin des années 50, son père comprend que le commerce écrira son avenir avec les supermarchés. Le Grupo Pão de Açúcar (GPA) a été initié par la boulangerie ouverte par le père d’Abilio Diniz. En rapport avec le célèbre Pain de Sucre à Rio, la boutique familiale est baptisée Pão de Açúcar.

Une jeunesse formatrice

Enfant, il s’est initié aux arts martiaux pour ne plus être une victime. Abilio Diniz projette de continuer ses études en économie en Amérique du Nord. Les gosses du quartier où il habite le considèrent comme tête de turc au cours de son enfance. Abilio Diniz a vu le jour en 1936 dans la capitale économique du Brésil.

Dès 2012, le groupe Casino est actionnaire majoritaire de Grupo Pão de Açúcar. C’est la désunion puis quelques semaines plus tard le départ d’Abilio Diniz du conseil d’administration. Au début des années 2010, il veut faire de GPA le n°2 mondial du secteur de la distribution en réalisant la fusion du groupe GPA avec la branche brésilienne du groupe Carrefour. Abilio Diniz cède des actions pour 1 milliard de dollars au groupe Casino, tout en s'engageant à concéder le contrôle du groupe Pão de Açúcar 7 années plus tard à Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino.

Des difficultés qui modèlent le caractère d’Abilio Diniz

Abilio Diniz est membre du Conseil Monétaire brésilien pendant que le Brésil rencontre une période d’hyperinflation, dans les années 80. En 1999, un rapprochement financier et commercial intervient entre le groupe tricolore Casino et GPA. En 1995, il procède à l'ouverture du capital de son groupe. Il entame à ce moment une phase d’acquisitions qui fera du groupe le n°1 de la distribution dans le pays. Le groupe GPA dirigé par Abilio Diniz fait face à d'importantes difficultés financières au cours des années 90, alors que le pays connait une sérieuse crise économique.